Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Un salarié du privé sur trois a eu un arrêt de travail en 2010

Image actualité

altEn cette période de polémique sur les fraudes à la Sécurité sociale, le chiffre a de quoi frapper les esprits. En 2010, 32% des salariés du privé, soit quasiment un sur trois, ont eu un arrêt de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident de travail, selon des données publiées mardi 13 décembre par Malakoff Médéric, groupe qui gère des complémentaires santé et retraite. Chez les ouvriers, ce taux grimpe à 41%, tandis qu’il descend à 26% chez les cadres.

altEn cette période de polémique sur les fraudes à la Sécurité sociale, le chiffre a de quoi frapper les esprits. En 2010, 32% des salariés du privé, soit quasiment un sur trois, ont eu un arrêt de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident de travail, selon des données publiées mardi 13 décembre par Malakoff Médéric, groupe qui gère des complémentaires santé et retraite. Chez les ouvriers, ce taux grimpe à 41%, tandis qu’il descend à 26% chez les cadres.

En moyenne, sur les 2,5 millions de salariés de l’échantillon, cela correspond à 14,5 jours d’arrêt par salarié (21 jours pour les ouvriers, 7 jours chez les cadres). Ce qui confirme des chiffres déjà publiés dans d’autres enquêtes. Cependant, les chiffres de Malakoff Médéric ont le mérite de reposer sur des données factuelles déclarées par les entreprises du secteur concurrentiel de plus de 20 salariés clientes de Malakoff Médéric aux organismes de type Urssaf, et non pas sur un sondage effectué auprès de directions des ressources humaines.

En revanche, l’étude ne dit pas dans quelles proportions ces arrêts sont justifiés ou non. Toutefois, chez les salariés effectivement absents, l’arrêt de travail dure en moyenne 36,3 jours (44 jours pour les ouvriers, 25 jours pour les cadres), ce qui montre l’importance des arrêts pour longue maladie ou pour accident de travail grave.


Source : la croix