Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Travaux en hauteur : pas droit à l’erreur !

 

L’OPPBTP développe la campagne nationale pour prévenir le risque de chute de hauteur dans le secteur du BTP.

L’OPPBTP se félicite de l’initiative de l’Etat en faveur d’une action forte sur le thème des chutes de hauteur : il reste nécessaire d’accompagner de nombreuses entreprises pour une gestion plus efficace de ce risque. C’est pourquoi l’OPPBTP participe activement à la campagne nationale « Travaux en hauteur : pas droit à l’erreur ! » et met à disposition son expertise en matière de prévention des risques. Faire progresser la sécurité et faire chuter les chiffres des accidents liés aux travaux en hauteur sont les objectifs fixés pour cette opération à la portée nationale. L’OPPBTP a donc été partie prenante de sa construction aux côtés des partenaires institutionnels : DGT, INRS, CNAM-TS, RSI, MSA et CNRACL*.



 

L’OPPBTP développe la campagne nationale pour prévenir le risque de chute de hauteur dans le secteur du BTP.

L’OPPBTP se félicite de l’initiative de l’Etat en faveur d’une action forte sur le thème des chutes de hauteur : il reste nécessaire d’accompagner de nombreuses entreprises pour une gestion plus efficace de ce risque. C’est pourquoi l’OPPBTP participe activement à la campagne nationale « Travaux en hauteur : pas droit à l’erreur ! » et met à disposition son expertise en matière de prévention des risques. Faire progresser la sécurité et faire chuter les chiffres des accidents liés aux travaux en hauteur sont les objectifs fixés pour cette opération à la portée nationale. L’OPPBTP a donc été partie prenante de sa construction aux côtés des partenaires institutionnels : DGT, INRS, CNAM-TS, RSI, MSA et CNRACL*.



Bien que des progrès incontestables en matière de matériels et de mesures d’organisation aient été enregistrés ces dernières années, les chutes de hauteur demeurent la première cause d’accidents graves et mortels dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, justifiant une mobilisation prioritaire sur ce risque. L’OPPBTP développe donc un dispositif spécifique en complément de la campagne nationale. L’Organisme apporte sa contribution et son expertise à cette campagne à travers ses trois missions historiques : le conseil, la formation et l’information des acteurs du BTP.

Le risque de chute de hauteur dans le BTP :

  • 16% des accidents
  • 30% des décès

 

Conseiller

Avec 18 agences OPPBTP régionales, plus de 150 conseillers en prévention sont au service des entreprises du BTP à travers toute la France. Chacun de ces conseillers est à l’écoute des entreprises du bâtiment et de travaux publics ainsi que de leurs collaborateurs. Ils les accompagnent sur le terrain en développant :

  • Des dispositifs d’incitation à l’investissement en matériels de prévention, matériels d’accès, harnais, …
  • Des actions ciblées sur les métiers de la couverture-bardage et étanchéité, des constructions métalliques et de la charpente qui sont les professions les plus exposées au risque de chute de hauteur (réunions d’information, visites, diagnostic, formations, …), et aussi les métiers de maçonnerie et du gros oeuvre
  • 200 réunions du réseau des correspondants prévention de France

 

L’aide financière de l’OPPBTP

L’OPPBTP élargit à la prévention des chutes de hauteur son dispositif de subvention (5 000 euros maximum) à l’acquisition d’équipements permettant d’améliorer les conditions de travail. Les conditions d’attribution restent inchangées. Quais de chargement/déchargement, passerelles et escaliers de chantier, équipement de protection des trémies, etc. font partie des matériels éligibles à la subvention. Celle-ci concerne également certains EPI antichute dont l’emploi s’avère indispensable à la mise en oeuvre d’équipements de protection collective, de même que les formations à leur utilisation.

 

Former

L’OPPBTP met à disposition des entreprises du BTP ses équipes de formateurs expérimentés pour contribuer à la diminution du risque de chute de hauteur. En tant qu’organisme de formation, il propose des sessions de formation et de sensibilisation thématiques :

  • Anticiper les risques de chute de hauteur : Cette sensibilisation d’une durée de trois heures permet aux décideurs de (re)découvrir les règles et les solutions de prévention qui permettent de mieux protéger leurs équipes face à ce risque.
  • Maîtriser les risques de chute de hauteur : Ce stage d’une journée permet de développer la compétence de l’encadrement à organiser et à gérer le risque de chute de hauteur. Il apporte les connaissances permettant d’anticiper les phases à risques et de prévoir des solutions organisationnelles, pratiques et opérationnelles.
  • Se protéger des risques de chute de hauteur : Ce stage d’une journée a pour objectif de sensibiliser les opérateurs sur le risque de chute de hauteur lié à leur métier, tout en leur faisant prendre conscience de leur rôle en matière de prévention.
  • Une vidéo de e-sensibilisation de 5 minutes, accessible à tout public sur www.preventionbtp.fr.

 

Informer

La chute de hauteur constitue la seconde cause d'accidents du travail mortels après ceux de la circulation. Elle est présente lors de travaux en hauteur et la prise de conscience du danger et de la gravité des effets de la chute est fonction des situations de travail et de la dénivellation. L’OPPBTP met en place de nombreux outils pour prévenir ce risque, qu’il s’agisse de dossiers dans la revue Prevention BTP ou d’ouvrages. Tous sont accessibles depuis le site www.preventionbtp.fr.

 

* la Direction Générale du Travail, l’Institut National de Recherche et de Sécurité, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie-Travailleurs Salariés, le Régime Social des Indépendants, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales.

 

 

 

Source : (oppbtp.com)


Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT