Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Montauban. Les travailleurs de Noël

altCes métiers que génèrent les fêtes

Certains petits métiers existent uniquement pendant les fêtes de fin d'année. Et pendant que les Montalbanais sont à la fête, ces commerçants sont au travail.

Les fêtes de fin d'année sont une période faste pour la plupart des commerces. Tandis que les Montalbanais font la fête, ces métiers de bouche, traiteurs, boutiques de vêtements, magasins de jouets, de cadeaux et de décorations de tables, vendeurs de guirlandes, chocolatiers, fleuristes, artisans d'art etc...réalisent le plus gros de leur chiffre d'affaires de l'année à ce moment-là.

 

altCes métiers que génèrent les fêtes

Certains petits métiers existent uniquement pendant les fêtes de fin d'année. Et pendant que les Montalbanais sont à la fête, ces commerçants sont au travail.

Les fêtes de fin d'année sont une période faste pour la plupart des commerces. Tandis que les Montalbanais font la fête, ces métiers de bouche, traiteurs, boutiques de vêtements, magasins de jouets, de cadeaux et de décorations de tables, vendeurs de guirlandes, chocolatiers, fleuristes, artisans d'art etc...réalisent le plus gros de leur chiffre d'affaires de l'année à ce moment-là.

 

 Certaines activités, liées à la tradition de Noël : les écaillers d'huîtres, les vendeurs de sapins, les marchands ambulants, les décorateurs de rues ou de vitrines, les photographes et autres animateurs de fêtes mettent les bouchées doubles, non seulement pour assurer leur gagne-pain, mais aussi pour faire vivre la ville et la tradition de Noël.

Gérard Pionnié tire les marrons du feu

« Ca fait 18 ans que je fais des marrons chauds pendant les fêtes de fin d'année et les gens aiment bien ça. Au début, j'ai commencé cette activité parce que les marchands de marrons grillés avaient disparu et j'avais la nostalgie. Avant on en voyait partout au moment de Noël et j'ai eu envie de perpétuer la tradition » explique Gérard Pionnié. « Actuellement j'ai quatre fours à gaz, que j'ai dû fabriquer moi-même, car on n'en trouvait plus. Je fais les marchés de novembre à la mi-janvier, avec un pic au mois de décembre pendant les fêtes de Noël. Je travaille avec ma femme et mes enfants et je fais plusieurs marchés de Noël, dont celui de Montauban. Les meilleurs marrons viennent de l'Ardèche et c'est la que je m'approvisionne car ils sont excellents. En 5 minutes, je grille 12 kg de marrons par machine, soit 6 kg par four. Pendant les fêtes, c'est la qu'on vend le plus. »


Gérard Mercadié écaille les huîtres et brave le froid

Rue Voltaire, Gérard Mercadié et son camion sont incontournables. Son activité est liée à la période des fêtes, car un Noël sans huîtres c'est un peu comme un Noël sans sapin. Les huîtres ont une place de choix sur les tables de fêtes. Huîtres de producteurs d'Arcachon, de Cancale, et de Saint Vaast, Gérard privilégie la qualité et son banc est bien achalandé.


Les beaux paquets d'Asma et Assia

En cette période de fêtes, Asma et Assia , bénévoles au Secours Populaire déroulent à tour de bras, des mètres et des mètres de papier cadeau pour empaqueter les achats des clients. Elles ont choisi de donner un peu de leur temps aux plus démunis. Situé à l'entrée de la galerie Auchan, leur stand est pris d'assaut toute la journée par des clients qui viennent chercher du papier ou faire faire leurs paquets . Une activité de Noël traditionnelle qui marie service et générosité des usagers. Les sommes collectées par cette activité servent à alimenter le traditionnel marché de Noël réservé aux plus démunis.


Les Lartet embellissent

Les décorations de rues sont une des facettes du métier de fleuristes. Remarquables par leur originalité, les décors de Noël, imaginés par Patrice Lartet et son fils Thomas sortent du clinquant et de l'ordinaire. Ils habillent les vitrines de matériaux naturels, bois de hêtres, sapins de branchages et de laine ou de boules en osiers. Une activité qui génére 25 % du chiffre d'affaires de l'année.


Pascal Antichan dessine des vitrines de fêtes

L'aérographiste montalbanais, Pascal Antichan est un artiste complet qui sait peindre sur des supports divers, motos ou voitures. Il excelle dans les peintures en trompe-l'œil dans les bowlings, discothèques ou restaurants. Pendant les fêtes de fin d'année, Pascal Antichan change de style et transforme les vitrines des magasins et des boutiques de la ville en véritables œuvres d'art. « Je suis aérographe depuis une trentaine d'années. J'ai commencé à faire des vitrines de Noël à la demande de certains commerçants montalbanais, il y a dix ans et depuis je continue. J'en fais une quinzaine chaque Noël. C'est un complément à mes activités, notamment la création du jeu Rugby Challenger dont j'ai créé le plateau et les pièces »


Sylvain alias Père Noël

Faire une photo avec le Père Noël est le rêve des enfants, une photo souvenir appréciée des parents. Romain photographe de Baby shooting en a fait un temps fort de son activité, bien utile pour remplir sa hotte pour les fêtes. Pour immortaliser cet instant magique, son studio installé dans la galerie Auchan regorge d'accessoires et de peluches, pour faire rêver les tout-petits.


Sylvain Ginier va bon train

Chaque année, depuis 10 ans, à la demande de la municipalité, le petit train de Noël vient de Cahors pour faire sa ronde dans les rues de la ville. Pour Sylvain Ginier le chauffeur de la locomotive, cette activité d'hiver est la bienvenue pendant la période des fêtes. Gratuit pour les passagers, le petit train transporte en moyenne 400 personnes par jour, 700 aux heures de pointe. Parallèlement, la calèche du Père Noèl et les spectacles de rues contribuent à la réussite du marché et font vivre la magie des fêtes.


source : http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/21/1245035-montauban-les-travailleurs-de-noel.html