Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Moins d’accidents du travail dans le BTP en 2012

Selon le dernier rapport de gestion de la CNAMTS, l'indice de fréquence des accidents du travail a atteint, en 2012, un niveau historiquement bas. Le secteur du bâtiment est particulièrement impacté avec un recul de 6,8% des accidents du travail.



Selon le dernier rapport de gestion de la CNAMTS, l'indice de fréquence des accidents du travail a atteint, en 2012, un niveau historiquement bas. Le secteur du bâtiment est particulièrement impacté avec un recul de 6,8% des accidents du travail.




D'après les dernières statistiques AT/MP de l'Assurance maladie sur les risques professionnels, dévoilées le 17 septembre dernier, le BTP a connu moins d'accidents du travail (AT) en 2012 qu'en 2011 (-6,8%). Le secteur de la construction a enregistré 107 715 AT ayant entraîné un arrêt de travail d'au moins 24 heures. L'ensemble des autres indicateurs sont également à la baisse : les décès ont diminué de 9% sur an (131 décès en 2012) et le taux de fréquence a connu une baisse record de 5,9% pour s'établir à 44. Du côté des accidents de trajets, la baisse est encore plus importante avec un recul de 12,3% des sinistres (6131 sinistres enregistrés en 2012) et un indice de fréquence de 3,9, inférieur à la moyenne interprofessionnelle (4,7).


Des efforts qui portent leurs fruits


De bons résultats qu'a tenu à saluer Paul Duphil, secrétaire général de l'OPPBTP. Tout en soulignant "la prudence dont il faut faire preuve dans l'appréciation des statistiques de sinistralité", ce dernier voit tout de même dans cette baisse généralisée des accidents du travail, le fruit des efforts des acteurs "qui œuvrent jour après jour pour améliorer la sécurité dans le bâtiment". Et de rappeler un récent rapport de la Dares, qui place le BTP en tête des secteurs – avec l'industrie – où le nombre d'entreprises ayant réalisé leur document unique d'évaluation des risques est le plus élevé. "Or, on aurait pu craindre que dans un contexte de crise, il y ait plutôt un relâchement", analyse-t-il.

Les maladies professionnelles en hausse


Si la tendance baissière se confirme sur les statistiques des accidents du travail, sur le front des maladies professionnelles, en revanche, les résultats sont moins encourageants. Le nombre de maladies professionnelles en premier règlement dans la construction sont en légère hausse de 1,5%. Incapacités permanentes (IP) et décès liés aux maladies professionnelles sont respectivement en augmentation de 11,3 et 21,7%. Le nombre de salariés touchés par les troubles musculo-squelettiques (TMS) reste assez stable (+1%) avec 5647 personnes concernées. En revanche, il est à noter que le nombre de décès liés à des affections professionnelles ou des cancers broncho-pulmonaires provoqués par l'inhalation de poussières d'amiante sont en recul de 21 et 18%.


Source (preventionbtp.fr)

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT