Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Le café, un allié pour améliorer sa mémoire ?


Selon une étude américaine qui vient de paraître, le café serait capable de stimuler la mémoire. La caféine serait en effet en mesure d’améliorer certains souvenirs sur une durée d'au moins un jour.

 


Selon une étude américaine qui vient de paraître, le café serait capable de stimuler la mémoire. La caféine serait en effet en mesure d’améliorer certains souvenirs sur une durée d'au moins un jour.

 

Si l'on savait déjà que le café présentait certains bienfaits, une récente étude vient une nouvelle fois de le confirmer. Publiée dans la revue britannique Nature neuroscience, celle-ci affirme que le café serait capable de stimuler la mémoire à long-terme et d'améliorer le processus de mémorisation de certains souvenirs.

Pour arriver à ce résultat, une équipe de l'Université Johns Hopkins de Baltimore dirigée par le Pr Michael Yassa a demandé à 44 volontaires, qui n'étaient pas de grands buveurs de café et qui n'en avaient pas bu au cours des dernières 24 heures, de regarder des images représentant des objets. Il leur était alors demander non pas de mémoriser les images mais de dire s'il s'agissait d'un objet que l'on trouve à l'intérieur ou à l'extérieur.

Cinq minutes après cette première tâche, la moitié des participants s’est vue administrée une gélule de 200 mg de caféine (l’équivalent d’environ deux tasses et demi d’expressos ou d'un grand café très fort) et l’autre moitié a reçu un placebo. Des prélèvements sanguins ont été réalisés avant la prise de la gélule, une heure après, trois heures après et 24 heures après, afin de contrôler le taux de caféine de chaque sujet.

 

Un souvenir plus précis avec la caféine

Le lendemain, une seconde série d’images a été présentée à tous les participants : certaines était identiques à celles de la première série, d’autres étaient proches mais présentaient quelques différences et d’autres encore étaient totalement nouvelles. Les chercheurs ont ainsi constaté que les deux groupes parvenaient aussi bien l’un que l’autre à différencier les anciennes images des nouvelles.

En revanche, les personnes qui avaient pris de la caféine distinguaient mieux les variations sur les images similaires que les autres. Au cours du test, ils ont obtenu un score 10% meilleur que celui des autres qui n'avaient pas pris de caféine. "C'est la première fois que nous rapportons un effet spécifique de la caféine sur la réduction de l'oubli sur 24 heures", a déclaré le Pr Yassa repris par RedOrbit.

"Si nous avions utilisé un travail de mémoire standard sans ces images 'similaires' difficiles à distinguer, nous n'aurions trouvé aucun effet de la caféine", a t-il ajouté cité par le Monde. Mais avec cet exercice plus compliqué, le cerveau doit faire un travail de "séparation du modèle" qui implique une nécessité de mieux retenir les informations, et c’est cette capacité qui semble "renforcée par la caféine", a poursuivi le chercheur.


Des résultats inédits

Peu d'études se sont intéressées auparavant aux effets de la caféine sur la mémoire à long-terme et la plupart ont conclu à peu voire pas du tout d'effet. "Nous avons toujours su que la caféine a des effets bénéfiques sur les capacités cognitives, mais ses effets particuliers pour renforcer la mémoire et la rendre plus résistante à l'oubli n'ont jamais été examinés en détail chez les humains", a commenté le Pr Yassa.

Pourtant, une telle découverte a son importance car "la caféine est associée à la longévité en bonne santé et peut avoir des effets protecteurs du déclin cognitif comme dans la maladie d'Alzheimer". "Ce que je retire de cela c'est que je devrais continuer de boire du café", a relevé le professeur cité par le Guardian. Toutefois, les chercheurs ignorent encore par quel mécanisme la caféine pourrait agir sur la mémorisation.


Un mécanisme mystérieux

Le Pr Yassa a émis l'hypothèse que la caféine augmenterait les niveaux du neurotransmetteur (et hormone) appelé norépinéphrine. Ce dernier joue un rôle notamment dans l'excitation, les émotions, la vigilance, l'apprentissage et certains circuits de la mémoire. Cette hypothèse reste cependant à confirmer. D'ailleurs, d'autres chercheurs ont souligné que les résultats obtenus par l'équipe de Baltimore restaient aussi à confirmer sur un échantillon plus large.

La prochaine étape consistera "pour nous à découvrir les mécanismes cérébraux expliquant cette amélioration. Nous pouvons utiliser des techniques d'imagerie cérébrale pour aborder ces questions", a objecté le Pr Yassa cité par RedOrbit. Mais il faut tout de même rappelé que la caféine peut aussi s'avérer néfaste si elle est prise en trop grandes quantités, rappellent les auteurs. Reste donc à opter pour la juste dose afin d'avoir les bénéfices sans les effets négatifs.


En savoir plus: http://www.maxisciences.com/caf%e9/le-cafe-un-allie-pour-ameliorer-sa-memoire_art31773.html
Copyright © Gentside Découverte



Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT