Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Découvrez le thème de la 11e édition de la Semaine pour la qualité de vie au travail

 


La Semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) se déroulera dans toute la France du 16 au 20 juin. Présentation du thème de cette édition 2014 avec Dominique Vandroz, DGA de l'Anact.



 

 


La Semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) se déroulera dans toute la France du 16 au 20 juin. Présentation du thème de cette édition 2014 avec Dominique Vandroz, DGA de l'Anact.



 



Qu’est-ce que la semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) ?


La Semaine pour la qualité de vie au travail a été initiée pour la première fois en 2003 par le réseau Anact-Aract. Elle est l'occasion de diffuser les bonnes pratiques sur les conditions de travail pour améliorer à la fois la situation des salariés et l’efficacité des entreprises.

Ce rendez-vous incontournable de la vie sociale et économique, a pour objectif de mobiliser les DRH, consultants, managers, médecins du travail, chargés de prévention, partenaires sociaux ou institutionnels, et tous les salariés désireux de s'informer, de témoigner et d’agir pour améliorer les conditions de travail.

Chaque année, la semaine pour la qualité de vie au travail porte sur un thème précis, cette année elle portera sur la conciliation des temps. Dominique Vandroz, directeur général adjoint de l’Anact, nous présente plus en détail cette 11e édition.



Entretien avec Dominique Vandroz, directeur général adjoint de l’Anact


Quel est le thème retenu pour cette 11e édition ?

Nous allons en 2014 proposer la 11e semaine pour la qualité de vie au travail. En 2013, les partenaires sociaux ont signé le premier accord national interprofessionnel sur la qualité de vie au travail (ANI). Cette approche particulière de la place du travail dans la vie des salariés et la performance des entreprises s'installe progressivement et ceci même en temps de crise économique, comme la possibilité d'une voie nouvelle de progrès.
Le réseau Anact-Aract profite de cette dynamique créée par l'accord de 2013 pour continuer d'explorer les différentes facettes de la qualité de vie au travail.

Pour l'année 2014 le thème de la Semaine sera donc : « Concilier vie privée et vie professionnelle : santé, égalité et organisation du travail en questions »


Pourquoi ce choix ?

L’enjeu de conciliation des temps est une question sociétale riche et complexe, au carrefour des multiples engagements des individus. Ces derniers aspirent à concilier, tout à la fois, une vie professionnelle satisfaisante, une vie de famille réussie, des engagements associatifs ou politiques, des pratiques sportives et des activités culturelles… Ce thème est présent dans l’ANI qualité de vie au travail signé en 2013 et fait l’objet de mesures prises par les pouvoirs publics. On assiste en effet à une montée des exigences des salariés vers une meilleure qualité de vie et pour eux, la perception de cette qualité comporte une dimension d'articulation des temps et d'imbrication croissante des temps professionnel et privé.

Pour beaucoup cette question de la conciliation des temps reste cantonnée à un exercice d’équilibrisme individuel et singulier soutenu au mieux par des dispositifs de type télétravail, temps partiel, crèche d’entreprise, conciergerie d’entreprise, etc.

Lors de cette semaine, nous souhaiterions mettre en lumière la dimension collective et organisationnelle de cette articulation.


Quels sont les enjeux pour le réseau Anact-Aract ?

L'enjeu pour cette Semaine pour la qualité de vie au travail est triple :

  1. Éclairer les questions de conciliation des temps au regard des enjeux de santé qu’elles sous-tendent. À titre d’illustration, les horaires de travail atypiques, s’ils peuvent concourir ponctuellement à un équilibre des temps facilité ne sont pas sans effet sur la santé des salariés concernés et leur maintien en emploi (exemple du travail de nuit pour les parents se consacrant à leurs obligations familiales le jour).
  2. Introduire une approche différente de la question évitant l’écueil de présenter cette problématique comme « l’affaire des mères de famille ».
  3. Décaler la représentation commune vers une appropriation plus globale, plus collective de la problématique en positionnant l’organisation du travail au cœur des enjeux de conciliation des temps.


En effet, notre approche de la question nous permet de poser que la conciliation des temps est un compromis temporel, toujours renégocié, entre quatre types de temps :

  1. Le temps du marché : contraintes et caractéristiques du marché dans lequel évolue l’entreprise (besoins et attentes du client, liens avec les fournisseurs, etc.).
  2. Le temps de l’organisation de l’entreprise : rythme de travail et horaires de travail, possibilité de télétravail ou de temps partiel, jours de RTT ou de récupération.
  3. Le temps privé : vie familiale, soin et éducation des enfants, activités sportives, culturelles, activités domestiques, loisirs, aide familiale (petits-enfants ou parents âgés).
  4. Les temps sociaux : temps de transport, temps scolaire, horaires d’ouverture des administrations …


Cette Semaine sera l'occasion de découvrir en quoi la conciliation des temps concourt à l’épanouissement des individus qui conjuguent plusieurs investissements (professionnel, familial, associatif, culturel, sportif, artistique etc.) et à la performance des entreprises. Comme à l'habitude nous appuierons cette explication sur de nombreux exemples et expériences d'entreprises.

 

 

 

Source (anact.fr)

 

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT