Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

De la déviance organisationnelle au principe « pollueur payeur » : tour des publications de la chaire management et santé au travail

chsctL’IAE de Grenoble est à l’initiative d’une chaire management et santé au travail depuis juin dernier, en partenariat avec le CERAG, un laboratoire de recherche en sciences de gestion, et le soutien de l’INRS, l’ANACT et l'ARAVIS (Agence Rhône-Alpes pour la valorisation et l'innovation sociale).

chsctL’IAE de Grenoble est à l’initiative d’une chaire management et santé au travail depuis juin dernier, en partenariat avec le CERAG, un laboratoire de recherche en sciences de gestion, et le soutien de l’INRS, l’ANACT et l'ARAVIS (Agence Rhône-Alpes pour la valorisation et l'innovation sociale).

En attendant la publication des premiers travaux de la chaire, l'historique des productions 8 chercheurs associés et des 6 doctorants se trouvent valorisées sur le site. C'est Emmanuel Abord de Chatillon, docteur en sciences de gestion, qui anime cette chaire.

Morceaux choisis de quelques études disponibles

L’occasion de découvrir l’étude conduite par Jean-Pierre Neveu et Emmanuel Abord de Chatillon sur les liens entre la déviance organisationnelle et le « burn-out » à partir du cas d’une entreprise. Une déviance organisationnelle qui s’exprime par des « actes portant atteinte à la production ou à la propriété, comme par exemple retards et absentéisme, temps de pause excessifs, non-respect des procédures etc. (Pulich & Tourigny, 2004) ». La déviance interpersonnelle s’exprimant quant à elle « par des comportements dysfonctionnels envers les collègues ou bien les clients ». À souligner que le terrain de cette étude s’est ouvert par la porte du CHSCT de l’entreprise. Mais « après une phase d’information et d’échange », la direction de l’entreprise a décidé, à la demande des chercheurs, de soutenir le processus de l’enquête.

« Gestion des âges, gestion de la santé : un nouveau défi méthodologique ? », c’est le titre d’une étude conduite par Isabelle Salmon et Mireille Lapoire-Chasset de l’INRS.

Rodolphe Colle, de l’IAE de Grenoble, propose de son côté un éclairage sur « l’influence des temps de travail personnalisés sur le bien-être des salariés ».

Alors que le compte pénibilité retraite va se mettre en place d’ici 2005 sur l’impulsion de la prochaine loi sur les retraites, l’analyse des conditions de la transposition du principe de « pollueur payeur » à la santé au travail est intéressante. « Je pollue, tu payes : un usage bien particulier du principe « pollueur payeur » dans le champ de la santé et la sécurité au travail », tel est le titre un brin provocateur de l’étude d’Emmanuel Abord de Chatillon et d’Olivier Bachelard.

Source (miroirsocial.com)

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT