Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Activités à distance : faire gagner un million d’heures par jour aux Français

Image actualité

altLes technologies de communication peuvent contribuer à répondre aux défis environnementaux, à condition de dépasser le seul prisme du télétravail à domicile. La solution réside dans la création de télécentres ou écocentres de proximité, réunissant des salariés de diverses entreprises.

Le Prix de la croissance verte numérique en est à sa troisième année, il renforce année après la conviction des organisateurs - associations, syndicats professionnels, ministères, agences spécialisées, centre de recherche - que les technologies digitales peuvent jouer un rôle majeur pour la croissance verte. En 2011, des solutions innovantes ont été présentées par 81 organisations, surtout des start-up. La question de la mobilité est apparue comme prioritaire, sous la forme de nombreux outils d'activités à distance, de travail collaboratif, de Cloud Computing...

Cette priorité reflète la part très importante que représentent les transports dans le total des émissions de carbone et de la consommation d'énergie. Or, le mode d'organisation des territoires ne correspond aux enjeux actuels. Il ne pourra évoluer suffisamment rapidement face aux enjeux climatiques, sanitaires et de transformation du travail.

altLes technologies de communication peuvent contribuer à répondre aux défis environnementaux, à condition de dépasser le seul prisme du télétravail à domicile. La solution réside dans la création de télécentres ou écocentres de proximité, réunissant des salariés de diverses entreprises.

Le Prix de la croissance verte numérique en est à sa troisième année, il renforce année après la conviction des organisateurs - associations, syndicats professionnels, ministères, agences spécialisées, centre de recherche - que les technologies digitales peuvent jouer un rôle majeur pour la croissance verte. En 2011, des solutions innovantes ont été présentées par 81 organisations, surtout des start-up. La question de la mobilité est apparue comme prioritaire, sous la forme de nombreux outils d'activités à distance, de travail collaboratif, de Cloud Computing...

Cette priorité reflète la part très importante que représentent les transports dans le total des émissions de carbone et de la consommation d'énergie. Or, le mode d'organisation des territoires ne correspond aux enjeux actuels. Il ne pourra évoluer suffisamment rapidement face aux enjeux climatiques, sanitaires et de transformation du travail.

Les temps de transports pendulaires urbains et périurbains dépassent souvent les deux heures par jour (la moyenne en Ile-de-France est supérieure à 80 minutes), avec un usage trop fréquent de la voiture individuelle. C'est un problème majeur des vies contemporaines, tant pour des questions de qualité de vie et de stress, que pour des aspects environnementaux et de coût. C'est un problème dont l'acuité se renforce avec l'augmentation du prix du pétrole, le niveau des prix de l'immobilier dans les grandes conurbations et, bien évidemment, la nécessaire baisse des émissions de carbone et la lutte contre les pollutions. En parallèle se développent de nouveaux modes de vie et d'organisation du travail fondés sur une autonomie renforcée et une participation à des activités liées à la communication, à la production et gestion d'information. Certains salariés classiques deviennent de plus en plus nomades, vivent de plus en plus hors de leurs bureaux... Le pilotage de la production par les ouvriers se fait de plus en plus via des écrans et outils numériques. Une solution évidente au problème des transports passe par le développement d'activités connectées au domicile ou mieux en proximité. La notion de proximité est définie comme accessible avec un temps de transport doux (en commun, bicyclette, pédestre) idéal de 20 minutes, limité à 30 minutes, matin et soir.

Les lacunes du télétravail à domicile

Car le télétravail à la maison ne répond pas à tous les besoins en termes de productivité, mais aussi de socialisation. Et pose aussi des problèmes technologiques (équipement visio de qualité, environnement d'immersion). La solution réside dans la création de lieux urbains tiers (télécentres ou écocentres), maillés en réseaux interopérables. Dans une approche centrée sur le développement durable, ils apportent qualité de vie dans le travail, diminution des temps de transports, boîte à outils numériques et télécom haut de gamme et en permanente évolution, réappropriation de son environnement social et culturel, réseautage... sans oublier bien évidemment la formation et le coaching nécessaires à une métamorphose comportementale très rapide.

Les salariés de grandes entreprises ou services publics insérés dans les territoires sont en première ligne de cette évolution. Tout comme les indépendants de tous métiers, particulièrement motivés par ce type de solutions étant donné le coût actuel de l'immobilier tertiaire, mais également intéressés par le potentiel de ces lieux pour créer et faire évoluer des réseaux économiques, et par la possibilité d'évoluer dans un univers dynamique centré sur l'innovation. Sur la base de ces constats et des analyses qu'elle a menées, ACIDD (Association Communication et Information pour le Développement Durable) propose une feuille de route aux Français, une feuille de route qui vise à leur faire gagner un million d'heures par jour.

Source : LE MONDE


Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT