Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Stress lié au travail : la campagne de l’EU-OSHA invite les employeurs et les travailleurs à le combattre

 

L'EU-OSHA lance une campagne de deux ans à l'échelle européenne: «Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler».


L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé une campagne de deux ans à l'échelle européenne: «Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler» La prévalence du stress lié au travail en Europe est stupéfiante. Le dernier sondage d'opinion paneuropéen mené par l'EU-OSHA a révélé que 51 % des travailleurs considèrent que le stress lié au travail est un problème fréquent et 4 travailleurs sur 10 pensent que le stress n'est pas correctement pris en charge par leur employeur. Cependant, en unissant leurs forces, les travailleurs et les employeurs peuvent gérer et combattre efficacement le stress lié au travail ainsi que les risques psychosociaux; la campagne «Lieux de travail sains» vise à aider les entreprises en ce sens.


 

L'EU-OSHA lance une campagne de deux ans à l'échelle européenne: «Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler».


L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé une campagne de deux ans à l'échelle européenne: «Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler» La prévalence du stress lié au travail en Europe est stupéfiante. Le dernier sondage d'opinion paneuropéen mené par l'EU-OSHA a révélé que 51 % des travailleurs considèrent que le stress lié au travail est un problème fréquent et 4 travailleurs sur 10 pensent que le stress n'est pas correctement pris en charge par leur employeur. Cependant, en unissant leurs forces, les travailleurs et les employeurs peuvent gérer et combattre efficacement le stress lié au travail ainsi que les risques psychosociaux; la campagne «Lieux de travail sains» vise à aider les entreprises en ce sens.


László Andor, commissaire européen chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, Vasilis Kegkeroglou, vice-ministre grec à l'emploi, la sécurité sociale et la prévoyance représentant la présidence grecque du Conseil de l'UE et le Dr Christa Sedlatschek, directrice de l'EU-OSHA, se sont réunis pour le lancement de la campagne. Ils ont invité les entreprises européennes (privées et publiques) à reconnaître la nécessité de combattre le stress lié au travail. De cette manière, elles protègeront la santé de leurs travailleurs et la productivité de leurs organisations.


Le commissaire László Andor a déclaré: «La gestion du stress lié au travail est essentielle pour assurer la santé, la sécurité et le bien-être des travailleurs européens. Les employeurs ne peuvent pas se permettre d'ignorer le stress lié au travail, qui accroît l'absentéisme et nuit à la productivité. Le nouveau cadre stratégique de l'UE sur la santé et la sécurité au travail pour 2014-2020 insistera sur la nécessité de renforcer la protection de la santé mentale des travailleurs afin d'empêcher l'apparition de maladies professionnelles. Le cadre stratégique proposera une série d'actions, telles que le partage des bonnes pratiques, afin de promouvoir la santé mentale au travail. L'environnement de travail doit être positif non seulement pour permettre aux employés de travailler plus longtemps, mais également pour s'assurer qu'à l'âge de la retraite, les travailleurs seront encore en bonne santé. Je suis convaincu que la nouvelle campagne de l'EU-OSHA sur le stress et les risquespsychosociaux au travail contribuera fortement à la réalisation de cet objectif


«La campagne 2014-2015 "Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler" constitue une excellente occasion d'inviter les employeurs européens à combattre efficacement les risques psychosociaux et le stress lié au travail», a ajouté M. Kegkeroglou. «La campagne offre un soutien et un encadrement aux employeurs, aux dirigeants, aux travailleurs et à leurs représentants


Le Dr Sedlatschek a évoqué les objectifs de la campagne: «Malgré la présence croissante du stress lié au travail et l'augmentation des coûts connexes, ce phénomène reste largement incompris et très sensible – l'enquête ESENER de l'EU-OSHA a révélé que plus de 40 % des employeurs considèrent que les risques psychosociaux sont plus difficiles à gérer que les "traditionnels" risques pour la santé et la sécurité au travail. Par l'intermédiaire de cette campagne, nous voulons sensibiliser les employeurs à ce problème et les aider à gérer les risques psychosociaux. Le stress lié au travail est un problème organisationnel et, en tant que tel, il devrait être combattu à la fois par les employeurs et les travailleurs


La campagne «Lieux de travail sains» vise à démontrer que l'on peut lutter contre les risques psychosociaux de manière systématique, à l'instar de ce qui se fait en matière de risques pour la santé et la sécurité au travail. La campagne vise à promouvoir l'utilisation d'outils simples qui peuvent aider les organisations à gérer efficacement ces risques et a pour objectif de mettre en exergue les effets positifs d'une telle approche.


La campagne s'adresse à tous les individus et toutes les organisations, que ce soit aux niveaux local, national ou européen. Elle sera coordonnée au niveau national par les points focaux nationaux de l'EU-OSHA dans plus de 30 pays européens, et soutenue par des partenaires de campagne officiels - organisations multinationales et paneuropéennes et les partenaires média de la campagne. La campagne «Lieux de travail sains» est également appuyée par les présidences du Conseil de l'UE, le Parlement européen, la Commission européenne et les partenaires sociaux européens.


«Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler» durera deux ans et impliquera des centaines d'organisations aux quatre coins de l'Europe, à travers de nombreuses activités telles que des sessions de formation, des conférences et des ateliers, des affiches, des concours cinématographiques et photographiques, des questionnaires, des systèmes de suggestion, des campagnes publicitaires et des conférences de presse. Le concours Prix européens des bonnes pratiques est une activité phare de la campagne. Le coup d'envoi sera donné le 15 avril. Toutes les organisations européennes qui appliquent, avec succès, des mesures destinées à réduire et à éliminer le stress, sont encouragées à déposer leur candidature.


Vous en saurez plus en lisant le guide de la campagne et en visitant le site web de la campagne «Lieux de travail sains» où vous pourrez télécharger tout le matériel de campagne officiel publié en 25 langues et vous tenir au courant des événements organisés partout en Europe.

 

 

 

Source (osha.europa.eu)

 

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT