Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Les trois niveaux du stress du lundi ou retour de vacances


Vos week-ends et vos vacances vous semblent toujours trop courts. Ils arrivent que vous ressentiez une boule au ventre lors de la rentrée mais vous ne comprenez pas comment interpréter ces signes. Mais connaissez-vous les trois niveaux de stress ?

 

 



Vos week-ends et vos vacances vous semblent toujours trop courts. Ils arrivent que vous ressentiez une boule au ventre lors de la rentrée mais vous ne comprenez pas comment interpréter ces signes. Mais connaissez-vous les trois niveaux de stress ?

 

 




Stress logique

La rentrée vous oblige à retrouver votre quotidien : sonnerie du réveil vécue comme une agression, horaires contraignants, retrouvailles avec certains salariés ou encore les obligations qui vous ennuient. En effet, la parenthèse du week-end ou des vacances vous a offert une illusion de liberté.


Solution : Pour un retour en douceur, concentrez-vous sur les salariés que vous appréciez. Changez la sonnerie de votre réveil (pour le son de l’océan ou des oiseaux). Faites une partie de trajet à pied, en vélo, en roller si vous en avez l’opportunité. Profitez de votre temps libre. Le printemps arrive. Observez la nature qui se transforme. Casser la routine quotidienne avec des surprises et des moments privilégiés avec votre Partenaire. Vous retrouverez vite le sourire.


Stress révélateur

La parenthèse des vacances ou du week-end offre le recul nécessaire pour révéler ce qui est bon pour vous. Ecoutez votre corps et votre esprit. Peut être que le fait d’avoir votre entreprise ne vous convient pas (plus). Il peut y avoir plusieurs raisons pour cela :


  • Vous ne vous sentez pas à la hauteur.

Vous n’êtes pas certains d’assumer vos responsabilités. Peut être êtes vous dans une phase de transition, d’apprentissage.


Solution : Votre insécurité est le fruit de votre imagination. Il suffit de croire en vous et en vos compétences professionnelles et vous trouverez vos marques !


  • Vous ne vous sentez pas à votre place.

Vous vous ennuyez mortellement. Vous avez l’impression de vous asphyxier dans un air de plus en plus toxique.

Solution : Chassez loin de vous la croyance limitante : « je n’ai pas le choix ». Il est vrai que parfois pour trouver la sérénité, on se sépare de quelque chose qui nous parait primordial comme la sécurité de l’emploi, un environnement connu...


Stress pathologique

Cette parenthèse est toujours un moment de bonheur suivi d’une angoisse depuis toujours. Cela a commencé à l’école puis dans le milieu professionnel. Peut être, le système ne vous convient tout simplement pas. Parlez-en à votre entourage. Une angoisse partagée est une angoisse désamorcée !


Solution : Si votre angoisse de la rentrée est un stress révélateur ou pathologique, un coaching peut vous aider à revoir vos objectifs et les atteindre plus rapidement.

Comme dit si justement LAO TSEU : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour ».

 

 

 

Source (dynamique-mag.com)

 

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT