Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Les pratiques de 430 entreprises françaises face au stress

Image actualité
actualite_stress_etude
Dans le cadre d'une campagne européenne sur le thème des RPS, les entreprises françaises ont été invitées à étalonner leur politique de prévention à l'aide d'un questionnaire en ligne. Plus de 400 d'entres elles ont participé à cette enquête. Il en ressort pour la France un score assez faible comparé à ses voisins. Toutefois, l'analyse détaillée des réponses permet de mieux comprendre les pratiques actuelles.
actualite_stress_etude
Dans le cadre d'une campagne européenne sur le thème des RPS, les entreprises françaises ont été invitées à étalonner leur politique de prévention à l'aide d'un questionnaire en ligne. Plus de 400 d'entres elles ont participé à cette enquête. Il en ressort pour la France un score assez faible comparé à ses voisins. Toutefois, l'analyse détaillée des réponses permet de mieux comprendre les pratiques actuelles.

En 2009, l’ANACT est l'opérateur retenu pour la déclinaison française de la campagne européenne "Work in tune with life". Orchestrée par le réseau ENWHP dans 18 pays de l'Union, celle-ci vise à promouvoir la prévention du stress et des risques psychosociaux (RPS) au travail.

Six mois plus tard, grâce à la mise en oeuvre du site mieuxvivreautravail.anact.fr et de son questionnaire en ligne, 431 entreprises françaises ont pu étalonner leur politique de prévention. Outre la construction d'un score permettant de se situer, les répondants recevaient par mail une évaluation de leur situation et des conseils pour agir.

Au terme de la campagne, la France arrive en tête pour la participation, avec près du quart des réponses pour toute l'Europe. Mais cette mobilisation apparente ne s'est pas répercutée dans le score obtenu en termes de promotion de la santé mentale : la note française s'établit à 38 contre 53 en moyenne en Europe.

Une analyse plus fine des réponses permet, cependant, de tirer quelques enseignements sur la situation dans les entreprises françaises de l'enquête :

  • La santé au travail est placée au cœur des "valeurs" affichées par les entreprises (80%) mais ne se traduit que timidement en termes de stratégie et de politique opérationnelle (58%)
  • La prévention du stress au travail et des RPS évolue favorablement : plus d’un quart des entreprises déclare aujourd’hui intégrer ce type de prévention dans leur politique de santé, et 18% décline cette intention avec des objectifs opérationnel
  • Malgré des moyens jugés encore insuffisants, on assiste à l’émergence de groupes de travail spécifiques (30%), pluridisciplinaires, voire paritaires (avec pour le moins la participation des membres de CHSCT), ainsi qu’à la naissance d’une fonction dédiée (25%) : responsable prévention RPS. Un acteur souvent d’origine RH, et qui reçoit une formation spécifique sur le sujet.
  • Les entreprises actives dans la prévention des RPS appuient leur plan d’actions sur l’analyse des facteurs de risques (55%), un processus de détection et de soutien aux personnes en souffrance (63%), et le suivi d’indicateurs spécifiques tels que l’absentéisme (49%).
  • Dans les démarches mises en œuvre, se distinguent les actions d’ordre organisationnel (approche de prévention primaire) qui visent le développement de l’autonomie des salariés (72%), l’amélioration du contenu des postes de travail (71%), une meilleure régulation de la charge  (60%) et le développement des compétences (89%). Cependant les actions de prise en charge des personnes en souffrance (approche de prévention tertiaire), telles que l’aménagement de poste et/ou de temps de travail ou la vigilance sur le retour à l’emploi, demeurent aujourd’hui peu développées au sein des entreprises répondantes.
  • Dans l’ensemble, l'effort de formation et de communication sur les RPS reste faible (21% et 23%), alors que les entreprises les plus actives en matière de prévention concentrent les efforts sur la formation et la sensibilisation des managers  (46%).
  • Peu d’entreprises (14%) ont mis en place aujourd’hui une évaluation a posteriori de leurs actions de prévention des RPS.

Actualité proposée par notre partenaire Travail et Facteur Humain

Source: http://www.anact.fr/web/actualite/essentiel?p_thingIdToShow=16439564


com-interne-colonne-left-actualites