Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

La Poste : une adaptation à marche forcée ?

Image actualité
actualite_poste

La refonte des rythmes de travail ne passe pas comme... une lettre à la poste pour les syndicats. 

 L'ouverture à la concurrence et la baisse du trafic courrier obligent La Poste à une réduction des coûts et un redéploiement stratégique. Là où la direction voit une mutation indispensable, les syndicats sont plus inquiets. Selon la CGT, ce sont 6 800 postes qui ont disparu à La Poste depuis 2003. Selon Sud PTT, ce serait deux fois plus.

« Les postiers sont aujourd'hui amenés à faire des choses qui n'ont plus rien à voir avec leur métier d'origine, explique Isabelle Vinay, animatrice du collectif courrier-colis pour la CGT. Les relevés de compteurs ou pose des boîtiers TNT alourdissent et rallongent considérablement les tournées, même si ces nouveaux services se font pour l'instant sur la base du volontariat. Il n'est pas rare de voir des tournées se terminer vers 19 h en fonction des rendez-vous. » Sous couvert d'adaptation de l'outil industriel et de refonte des rythmes de travail, les syndicats redoutent surtout une dégradation des conditions de travail.

« On restructure les bureaux, on supprime des tournées que l'on redistribue à moins de postiers qui se retrouvent donc avec des tournées plus chargées. Celles-ci démarrent plus tard, vers 7 h 30 - 8 h, contre 6 h 30 auparavant, ce qui retarde la distribution du courrier et empêche parfois la pause déjeuner. Cette dégradation des conditions de travail se traduit par la multiplication des arrêts maladie plus longs. »

 

J.-M. P.

Actualité proposée par notre partenaire Travail et Facteur Humain

Source: http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Transport_et_Logistique/2011/01/25/article_une-adaptation-a-marche-forcee.shtml

 


com-interne-colonne-left-actualites