Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Connaitre son exposition aux ondes sur son lieu de travail grâce à l’application ElectroSmart

Image actualité

Depuis le 1er janvier 2017 les entreprises doivent protéger leurs employés contre les champs électromagnétiques émis par les antennes.

Pourtant, peu d’actions sont prises au vu de la complexité d’établir un état des lieux pérenne.

C’est en ce sens qu’une équipe de recherche d’Inria Sophia Antipolis a développé une application qui permet d’identifier et de quantifier les sources qui exposent autour de celui qui l’utilise.

Disponible sur les smartphone Android, ElectroSmart affiche toutes les sources (Wi-Fi, cellulaire, Bluetooth) triées par puissance.

« Dans notre quotidien, les sources se multiplient et on est exposé à de plus en plus d’ondes sans le savoir », précise David Migliacci, un membre de l’équipe.


Le lieu de travail, une zone d’exposition importante ?


Les ondes étant invisibles, il est compliqué de prendre conscience de cette pollution. On a tendance à se focaliser sur les antennes cellulaires que l’on voit sur les toits. Pourtant ce sont souvent les bornes Wi-Fi qui nous exposent le plus en intérieur. Dans les entreprises, le réseau Wi-Fi est dense pour permettre une bonne connectivité, mais l’installation n’est pas pensée en terme d’exposition.

« Il y a différents types d’antennes et celles dans les bornes Wi-Fi sont souvent cachées. Avec ElectroSmart nous voulons donner la possibilité de « voir » les ondes émises » ajoute-il.


Apporter de la transparence


Les ondes électromagnétiques font toujours débats quant à leurs nocivités présumées sur la santé.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) classe les ondes dans la catégorie 2B des « potentielles cancérigènes ». Cela signifie qu’il n’y a aucune preuves d’effets à court terme et qu’il est trop tôt pour comprendre l’impact sur le long terme.

Il est tout de même recommandé d’éloigner les sources d’émissions des enfants et femmes enceintes qui sont les plus sensibles.

« Nous ne voulons pas diaboliser les ondes, notre démarche est d’apporter de la transparence sur un sujet complexe et polémique » précise Arnaud Legout le chercheur à l’initiative du projet.

Apporter de la transparence sans dramatiser pour permettre aux entreprises et salariés d’adapter leurs comportements donc.


Un critère bientôt pris en compte ?


Avec les politiques RSE des entreprises, la prise en compte de l’exposition des salariés peut devenir un critère important des prochaines années.

« Nous proposons aux entreprises d’établir des statistiques d’exposition des salariés, mais aussi de mettre en place des actions pour la diminuer en déplaçant les sources tel que les bornes Wi-Fi. »

Mieux informer les salariés sur le sujet et améliorer la planification des bornes Wi-Fi parait donc important vu la multiplication des sources d’émissions.


[i]https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032974358&dateTexte=&categorieLien=id

[ii] Rapport Anses, Exposition aux radiofréquences et santé des enfants, P.15


David Migliacci Business Development , ElectroSmart

06 31 65 80 13  - david.migliacci@inria.fr

 https://es.inria.fr/