Espace
CHSCT

@Espace
CHSCT

Elu ?
Contactez-nous

Je découvre
Axium

Apple: Tim Cook répond aux accusations

Image actualité


altNouveau patron d’Apple, Tim Cook vient de répondre par une lettre à l’article de nos confrères du New York Times accusant la marque à la pomme de négligence envers les ouvriers chinois qui fabriquent ses produits.

L’article du quotidien américain reprenait les propos d’anciens employés deFoxconn, un des sous-traitants d’Apple, mais aussi de cadres du groupe et de spécialistes. Rappelons qu’à plusieurs reprises, des ONG s’en sont prises au fabricant parce qu’il ne faisait pas respecter les droits de ses employés. Un premier scandale avait éclaté en 2006 à la suite d’une enquête du journal britannique Mail on Sunday qui ciblait la direction de Foxconn.


altNouveau patron d’Apple, Tim Cook vient de répondre par une lettre à l’article de nos confrères du New York Times accusant la marque à la pomme de négligence envers les ouvriers chinois qui fabriquent ses produits.

L’article du quotidien américain reprenait les propos d’anciens employés deFoxconn, un des sous-traitants d’Apple, mais aussi de cadres du groupe et de spécialistes. Rappelons qu’à plusieurs reprises, des ONG s’en sont prises au fabricant parce qu’il ne faisait pas respecter les droits de ses employés. Un premier scandale avait éclaté en 2006 à la suite d’une enquête du journal britannique Mail on Sunday qui ciblait la direction de Foxconn.

Depuis, celle qui fabrique la plupart des produits d’Apple, dont le fameux iPad, a été plusieurs fois épinglée en raison pêle-mêle de mauvaises conditions de travail, de dissimulations de travail d’enfant, de suicides et de problèmes environnementaux.

« Travailler dur pour son job aujourd’hui ou travailler dur demain pour trouver un job »

Le New York Times, lui, insiste notamment sur le fait que, dans le coût total d’un iPad par exemple, la main d’œuvre chinoise ne compte que pour 2%. « Vous pouvez soit fabriquer dans des usines confortables, prenant soin de leurs employés, soit réinventer le produit chaque année, et le faire mieux, plus rapidement et moins cher, ce qui nécessite des usines au sein desquelles les conditions de travail peuvent paraître dures en comparaison des standards américains. Et maintenant, les clients se soucient plus d’avoir le nouvel iPhone que des conditions de travail en Chine », a commenté un cadre d’Apple dans les colonnes du quotidien, tendant ainsi le bâton pour se faire battre…

Manager chez Foxconn jusqu’en avril dernier, Li Mingqi reproche quant à lui à Apple de ne s’être « jamais souciée de rien, à part d’accroître la qualité des produits et baisser les coûts de production ».

Deux graves explosions sont survenues l’an passé en Chine, l’une à Chengdu, l’autre à Shanghai, tuant 4 personnes et en blessant 77 autres. Ces deux dernières années, 18 employés chinois de Foxconn auraient par ailleurs tenté de se suicider en se jetant du haut des bâtiments du site de production, qui compte quelque 120 000 employés auxquels deux « alternatives » sont proposées : « Travailler dur pour son job aujourd’hui ou travailler dur demain pour trouver un job ».

« Ces accusations sont contraires à nos valeurs »

« Ces accusations sont contraires à nos valeurs. Nous nous préoccupons de chaque travailleur dans notre réseau mondial de fournisseurs. Tout accident nous touche profondément, et tout problème rencontré avec un travailleur mérite notre attention», a assuré M. Cook. Et d’ajouter : « Nous ne connaissons personne qui soit aussi actif dans notre secteur d’activité […] Nous allons continuer de creuser. Nous trouverons, sans aucun doute, de nouveaux problèmes. Ce que nous ne ferons pas, et que nous n’avons jamais fait, c’est de rester sans rien faire ou de nous voiler la face devant les dysfonctionnements de nos fournisseurs ». On peut cependant être dubitatif quant à la bonne volonté affichée de la marque, décriée de toutes parts et qui souhaite bien sûr à tout prix désamorcer la publicité négative sur son compte.  

Forte de performances financières record au dernier trimestre 2011, Apple ne semble pas connaître la crise. Il lui reste à regarder de plus près le sort que réserveFoxconn à ses salariés. Et à faire le nécessaire humain sous peine de voir son image durablement écornée.

 

source: zegreenweb.com

 

Espace CHSCT, plateforme N°1 d'information CHSCT, édité par son partenaire Travail & Facteur Humain, cabinet spécialisé en expertise CHSCT et formation CHSCT