Mise en place du CHSCT

Qui peut être membre du CHSCT ? Dans quelles entreprises peut-on, ou doit-on créer un CHSCT ? Comment le CHSCT est-il désigné ? Quelle est sa composition ? Quid de son règlement intérieur ? Voilà un nombre de questions fondamentales avant son installation.

Mettre en place un CHSCT est une obligation dès lors que l’entreprise compte au moins 50 salariés. Le CHSCT a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de travail des salariés et à la prévention des risques professionnels dans l’entreprise.

Le CHSCT a de nombreuses attributions. L’employeur doit le convoquer et le consulter régulièrement, au moins une fois par trimestre. C’est l’institution représentative du personnel la mieux à même de permettre la prise en compte les risques professionnels et leur prévention.

L’entreprise qui veut avoir une action efficace, pourra avantageusement s’appuyer sur l’apport de son CHSCT lorsque des décisions sont prises concernant la santé, la sécurité et les conditions de travail des salariés : projet, achat de matériel, règlement intérieur, document unique d’évaluation des risques professionnels, de la Charte internet ou NTIC…