Histoire de CHSCT

L’origine des CHSCT se retrouve dans la création des délégués mineurs inscrite dans la loi du 8 juillet 1890. C’est un des premiers textes qui fait référence à une représentation du personnel orientée sur la sécurité.

A la fin de la guerre 39/45, le mouvement social, créateur de la sécurité sociale, pousse les pouvoirs publics à intensifier les niveaux d’expression dans l’entreprise avec notamment la création des comités d’entreprise. Une commission d’hygiène et de sécurité (CHS) est intégrée au C.E. En 1982, les CHSCT sont créés par les lois Auroux avec des droits nouveaux et importants.

Au début de leur histoire, les CHSCT (ou leur prédécesseurs) avaient pour principal but de faire appliquer les règles de prévention dans les entreprises. Dans un second temps, leurs membres ont eu la volonté de définir un périmètre de compétences cohérent autour des conditions de travail. Aujourd’hui les CHSCT sont une structure installée dans le système de prévention de l’entreprise, capable d’anticiper les risques émergents susceptibles d’altérer la santé des travailleurs.

Au fil du XX° et début du XXI° siècle, les textes ont transformé les compétences et le fonctionnement des CHSCT. C’est en observant leur évolution que l’on comprend mieux pourquoi les CHSCT d’aujourd’hui jouissent dans les entreprises d’une véritable reconnaissance de la part des salariés.